L’enfance est la phase du développement humain physique et mental qui se situe entre la naissance et l’adolescence. La petite enfance en est la période cruciale puisqu’elle est le temps de l’exploration, de l’expérimentation et de la maîtrise du changement. C’est aussi le moment pour les parents de pourvoir aux besoins de leur progéniture jusqu’à ce qu’ils soient en mesure d’y parvenir eux-mêmes. L’un de ces besoins est le besoin de jouer. Oui, le besoin de jouer.

Pourquoi un besoin de jouer ?

Vu l’importance du sujet, il s’avère au prime abord important de comprendre la notion de besoin. De manière basique, les besoins recouvrent l’ensemble de tout ce qui apparaît « être nécessaire » à un être, cette nécessité pouvant être consciente ou non. Le jeu s’inscrit dans cette logique, car il est un moyen fondamental d’épanouissement : il parfait le développement de l’enfant. Ne pensez plus que votre enfant s’attarde ou s’occupe inutilement lorsqu’il demande à jouer, il se construit plutôt intellectuellement.

Qu’apportent concrètement les jouets à l’enfant ?

Il existe des jouets pour tous les âges qui permettent aux enfants de se détendre et de prendre du plaisir à jouer sans considération d’âge. Plus précisément, les jouets favorisent la construction de certaines aptitudes incontournables chez l’enfant : imagination, créativité, intelligence, sociabilité, aptitudes sensori-motrices… Dès lors, le jeu doit être considéré comme le moyen d’apprentissage le plus performant pour l’enfant, les jouets en constituant le tremplin.

Quel jouet offrir alors à son enfant ?

Maintenant que vous en savez plus sur le rôle des jouets, vous vous demandez certainement quel jouet offrir à votre enfant. Des milliers de jouets existent et peuvent faire l’affaire, même des jouets sur le thème des pirates si votre enfant parait aimer cela. De plus, les jouets commercialisés sont catégorisés en fonction de l’âge de l’enfant et varient en fonction de ce que ce dernier essaie d’apprendre. Votre quête du jouet idéal doit ainsi d’abord se baser sur son âge, ses centres d’intérêt et aspirations, puis sur son niveau de développement.

Faut-il se fier à l’âge mentionné sur l’emballage ?

Il est à savoir que les fabricants ont tendance à indiquer des tranches d’âge assez larges pour toucher le maximum d’enfants. Méfiez-vous alors des jeux qui indiquent une tranche d’âge trop large. Dans le cas d’une tranche de 3 à 9 ans par exemple, il est rare que l’enfant de plus de 6 ans y trouve toujours un intérêt. Cependant, il est quand même important de respecter l’âge minimum indiqué sur l’emballage du jouet. Cela peut relever de la sécurité, mais aussi du niveau d’aisance de l’enfant face au jeu.

Et pourquoi ne pas jouer avec ses enfants ?

Le premier rôle que vous aurez à jouer en tant qu’adulte sera d’accorder des regards bienveillants et de prodiguer des félicitations, même à un enfant qui vient de subir une défaite. Bien vrai, on a l’impression de donner beaucoup à l’enfant, mais il y a tant à gagner dans le fait de jouer avec ses enfants. En plus d’être une occasion de s’extérioriser et de passer de bons moments en famille, c’est une opportunité d’entrer dans le monde de vos enfants, de tisser l’attachement et renforcer le lien affectif avec eux. La tension liée à l’éducation s’évacue alors pour laisser place à un climat plus confortable.