Titeuf

Les jouets Titeuf du moment

    Désolé

    Nous n'avons trouvé aucun jouet pour ce héros.

    Heureusement, vous en trouverez plein d'autres avec notre application

On en parle

pas-d'articles

En quelques mots :

Il ne fait que des bêtises ! Titeuf a probablement déjà fait rire vos enfants. La vie quotidienne de ce jeune garçon est ponctuée de situations cocasses. Les enfants s’identifient facilement à Titeuf grâce à sa manière de voir la vie et surtout le monde des adultes. Le Bon Jouet vous dresse le portrait de ce héros atypique.

On reconnaît Titeuf à sa mèche blonde, rebelle et ses expressions comme « c’est pô juste ». Titeuf aime Nadia en secret. Il peut également compter sur ses amis Manu, Hugo et François pour faire les quatre cents coups. Ensemble, ils abordent des sujets comme le sexe, les filles ou la séduction. On ne s’ennuie jamais avec Titeuf…

Titeuf est connu jusqu’en Chine !

Les bandes dessinées de Titeuf se vendent bien en France et à l’étranger. Depuis sa création par Zep (Philippe Chappuis) en 1992, une quinzaine de BD ont vu le jour, une quinzaine de livres, une dizaine de jeux vidéo, un film, une série d’animation de 250 épisodes et des jeux de société (Le jeu overmegamortel, le Zizi sexuel, le jeu et Titeuf, le film). Tout cela s’exporte même jusqu’en Chine. Le succès est bien au rendez-vous.

Retrouvez de nombreux épisodes des aventures de Titeuf sur :

https://www.youtube.com/results?search_query=titeuf

Titeuf, c’est aussi une question d’éducation… sexuelle

Le Guide du zizi sexuel propose aux préadolescents à l’aide d’illustrations et avec humour des explications sur la vie sexuelle : l’amour, les rapports sexuels, la procréation, etc. Titeuf et ses amis sont mis en scène. Ils permettent de faire comprendre l’amour et la sexualité d’une façon ludique au jeune public.

Insolite

Des parents ont voulu appeler leur fils, Titeuf. Or, l’officier d’état civil a enclenché une procédure, car il a estimé que ce prénom pourrait nuire à l’épanouissement de l’enfant. En France, si l’intérêt de l’enfant est menacé par un prénom dit « ridicule, grossier ou complexe », un juge peut le refuser. C’est pourquoi la Cour de cassation dans un arrêt du 15 février 2012 a rejeté le pourvoi formé par ces parents. Ils ont dû renoncer au prénom de Titeuf. Le personnage, auquel l’enfant aurait pu être assimilé, semblait trop caricatural pour les magistrats. Le deuxième prénom est venu remplacer le premier. L’enfant s’appelle désormais Grégory.

Même sa popularité ne fait aucun doute, ce prénom devrait rester attaché au personnage de Zep seulement. Titeuf est donc unique en son genre…

Inscrivez-vous à notre newsletter !

 

Recevez nos news et bons plans pour trouver le cadeau idéal

Votre inscription à la newsletter est validée !