Le slime, la pâte à modeler qui fait fureur

Le slime, la pâte à modeler qui fait fureur

La pâte à modeler nouvelle génération, c’est le slime ! Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, par votre enfant ou à la télévision. Le slime n’est pas une pâte à modeler comme les autres, c’est une mode qui fait fureur chez les petits ! Le Bon Jouet vous en dit un peu plus.

 

Le slime, c’est quoi ?

 

Le slime est apparu aux Etats-Unis, où il est devenu un véritable phénomène de mode à l’été 2017. C’est une pâte visqueuse et colorée, dont la particularité est de ne jamais coller aux mains lorsque l’on s’en saisit.

Le procédé utilisé pour fabriquer le slime est ancien, et issu de l’industrie du cinéma. Il s’agit de mélanger, parmi d’autres composants, de la colle, des colorants et de l’acide borique. Le résultat est une texture originale, malléable à souhait, et un visuel remarquable qui tape dans l’œil des enfants. Le fait de modeler du slime aurait également des vertus relaxantes. De nombreux tutoriels ont émergé sur les plateformes vidéo pour en fabriquer soi-même.

 

Se prémunir des risques liés à la composition du slime

 

Dès l’apparition de la mode du slime en 2017, les autorités sanitaires se sont inquiétées des dangers liés aux colles et à l’acide borique. Certaines colles peuvent être allergènes, à la fois sur les plans cutané et respiratoire. L’acide borique, à trop forte dose, présente lui aussi un risque pour la santé.

Faut-il boycotter le slime ? Non, mais il convient d’en faire un usage raisonné. Il est donc de la responsabilité des parents de veiller à limiter le contact des enfants avec le slime, en les munissant de gants, et en veillant à ce qu’ils n’en ingèrent pas. Surtout, il ne faut pas que la toxicité des produits soit trop forte. Sur le site de 60 millions de consommateurs, certains lots de slime sont régulièrement épinglés comme étant potentiellement dangereux. Renseignez-vous pour ne pas les acheter.

La colle et l’acide borique peuvent également être remplacés. La fécule, mélangée à l’eau, fait office de colle naturelle sans danger pour les enfants. Le collyre ou la lessive peuvent, eux, se substituer à l’acide borique. En tenant compte de ces conseils, lancez-vous dans le slime !

Comment préparer votre enfant à la rentrée des classes ?

Comment préparer votre enfant à la rentrée des classes ?

La rentrée des classes est un passage obligé pour tout écolier. Que votre bout de chou rentre à l’école pour la première fois ou qu’il en ait pris l’habitude au fil des années, il faut bien préparer ce moment. Le Bon Jouet vous donne quelques clés pour négocier cet événement comme il faut. 😊

 

Le mettre en conditions psychologiques pour reprendre l’école

 

Si votre enfant fait sa première rentrée, il doit logiquement avoir quelques appréhensions. Soyez à son écoute et rassurez-le. Ces appréhensions sont normales : le premier jour d’école est un saut dans l’inconnu, loin du cocon familial. Mais il ou elle se fera de nouveaux amis, apprendra de nouvelles choses et vous retrouvera une fois la journée finie. Réconfortez votre enfant, et n’hésitez pas à glisser dans son cartable quelque chose qui lui rappellera sa maison, comme un doudou par exemple.

Se mettre en conditions psychologiques pour reprendre l’école, c’est aussi quitter progressivement le rythme des vacances. On remet progressivement des horaires pour le coucher dans les jours qui précèdent la rentrée, si le rythme de sommeil a changé au cours des vacances.

 

Préparer la journée d’école de votre enfant

 

C’est le moment d’acheter les fournitures scolaires ! Certains articles tombant vite en rupture de stock, on vous déconseille de vous y prendre la veille. Les écoles donnent souvent des listes de fournitures en juin pour la rentrée qui suit. Si vous n’avez pas la liste, vous pouvez contacter l’établissement scolaire ou vous renseigner auprès d’autres parents d’élèves.

On n’oublie pas non plus l’essentiel : que votre enfant puisse manger ! Prévoyez un petit déjeuner, éventuellement un encas et, si votre enfant mange à la cantine, pensez à reprendre des tickets !

Pensez aussi à des jouets qu’il ou elle pourra amener à l’école, et lisez nos suggestions !

 

La rentrée des classes, un éternel recommencement

 

Les vacances sont finies… Pour mieux recommencer ! L’année scolaire est entrecoupée de périodes de vacances à la Toussaint, pour Noël, en février et pour Pâques. Surtout, l’école permet à votre enfant de retrouver ses amis, ou s’en faire de nouveaux. Il va y apprendre de nouvelles choses qu’il partagera avec vous à son retour !

Et vous, vous préparez comment la rentrée de votre enfant ? 😊

Adopter un animal pour les enfants : bonne ou mauvaise idée ?

Adopter un animal pour les enfants : bonne ou mauvaise idée ?

Vous avez sûrement envisagé d’adopter un animal si vous avez des enfants en bas âge et que vous voulez leur offrir une compagnie un peu particulière. Est-ce vraiment une bonne idée ? Le Bon Jouet va vous aider à mettre fin aux instants d’hésitation. 😊

 

Un animal, oui… mais bienveillant à l’égard des enfants

 

Le plus important lorsque l’on prend un animal chez soi, c’est qu’il reste bienveillant à l’égard des enfants. Un animal a beau être une excellente compagnie et une source d’affection, c’est également un danger potentiel pour tous les occupants de votre domicile. Un coup de griffe ou une morsure peut très vite arriver.

Mieux vaut donc prévenir que guérir. L’idéal est donc de prendre un animal jeune et de l’éduquer soi-même. Si vous adoptez un adulte, renseignez-vous impérativement sur son passé et ses antécédents. Faites-lui également comprendre qu’il existe une hiérarchie dans la famille : vous êtes la première source d’autorité, mais l‘animal doit également obéir à vos enfants. Si ce contrat n’est pas respecté par votre nouveau compagnon, c’est un véritable robinet à problèmes qui va s’ouvrir.

On évite également les espèces potentiellement dangereuses et interdites : l’anaconda aurait tendance à voir votre enfant comme une friandise… Surtout, on tatoue / puce et on n’oublie pas les vaccins. Protéger son animal, c’est aussi protéger ses enfants !

 

Un animal, oui… mais qui se sent à son aise chez vous

 

Vous devez penser avant toute chose au bien-être de vos bambins, c’est évident. Mais il ne faut pas négliger celui de votre nouvel ami. C’est un être vivant qui a des besoins auxquels vous devez subvenir. C’est une chose à laquelle vous devez penser quotidiennement, au moment de le nourrir comme au moment de partir en vacances, avec ou sans lui.

Vous vivez dans un petit appartement et vous n’avez pas la possibilité de sortir votre animal ? Vous pouvez opter pour un chat, un rongeur (en cage), ou alors un poisson. Les animaux cités n’ont aucun problème à évoluer dans un environnement clos, dans la mesure où ils auront appris la propreté. Ils sont indépendants, même s’il faut cependant que vous leur laissiez de quoi subvenir à leurs besoins vitaux. Vous pouvez également opter pour un petit chien (bouledogue, yorkshire, chihuahua…) mais il faudra quand même le sortir au moins une fois par jour.

Si vous avez moins de contraintes et plus d’espace, vous pouvez prendre un chien ou un chat. Quelle que soit la variété de chien ou de chat, l’animal sera à son aise dans un grand jardin. Vous pouvez également envisager l’adoption d’un animal de basse-cour ou de ferme : c’est un peu plus original, mais pourquoi pas si vous avez l’espace !

Quoi qu’il en soit, il est nécessaire que votre animal ait un coin pour lui au sein de votre logement, même s’il est petit.

 

Faire sociabiliser votre enfant et votre animal

 

Vous devez encadrer les premiers instants de coexistence entre l’enfant et l’animal, en étant présent et en veillant à ce que tout se passe bien. Lorsque vous avez la certitude que l’animal réagira bien face à votre enfant, qu’il est bien canalisé, vous pourrez vous éloigner et les laisser jouer ensemble… Mais vous devez avoir cette certitude !

Organisez des activités où vous serez avec votre enfant et votre animal, comme une promenade, par exemple. Ces activités aideront votre nouveau compagnon à se familiariser avec votre bout de chou.

Apprenez également à votre enfant à respecter votre animal. Ne pas lui tirer les poils, ne pas avoir de réaction brusque face à lui, lui laisser des moments où il puisse être tranquille… Un animal est un être vivant avant tout !

Maintenant, vous avez les clés en main pour décider… Vous prenez un animal, ou pas ?

Famille : craquez pour les escape game !

Famille : craquez pour les escape game !

Vous cherchez une activité divertissante et originale à faire en famille ? Les escape game, ou en français jeux d’évasion, sont faits pour vous ! Le but du jeu : solutionner une énigme dans un temps imparti. Les escape game (mot invariable) s’adressent aux intuitifs et aux plus fins détectives, alors foncez et réveillez le Sherlock Holmes qui sommeille en vous ! 🕵️‍♀️ 🕵️‍♂️

 

L’escape game, un concept qui s’est bien exporté en France

 

Le concept de l’escape game est apparu en Chine et au Japon à la fin des années 2000. Il s’est rapidement exporté, la première salle d’escape game française ayant ouvert à Paris fin 2013. Aujourd’hui, on peut facilement trouver un escape game près de chez soi. Il en existe actuellement 552 sur le sol français (trouvez le plus proche de chez vous ici). On les retrouve essentiellement dans les grandes villes, ou dans des lieux originaux comme les châteaux forts. Les salles sont aménagées pour résoudre les énigmes et aucun détail n’est laissé au hasard. En fouillant la salle, vous trouverez des indices qui vous aideront à avancer dans votre quête !

Pour ceux qui voudraient résoudre directement les énigmes depuis leur domicile, sachez que certains escape game existent sous la forme de jeux de société, de jeux vidéo ou de livres interactifs. Ainsi, vous retrouverez toute l’adrénaline d’une salle d’escape game en restant dans votre nid douillet !

 

L’escape game, une activité parfaite pour toute la famille

 

L’escape game, s’il peut se pratiquer seul, est avant tout un travail d’équipe. La concentration et l’entente de chacun sont nécessaires pour parvenir au bout de la quête ! De plus, plus on est nombreux, moins la recherche des indices est difficile. On peut facilement diviser les tâches à accomplir : quand une personne essaie de comprendre le fonctionnement d’un objet ou d’un mécanisme, une autre peut poursuivre la recherche d’autres indices. Idéal pour apprendre aux plus jeunes à travailler en équipe, qui plus est sous la pression d’une contrainte de temps !

Les thèmes abordés par les escape game sont très variés. 26,9% d’entre eux, en France, sont dédiés à l’enquête et l’exploration. Mais on en retrouve également autour de la prison, des cambriolages ou de la science-fiction, entre autres. Certains escape game ont également une vocation éducative, en donnant aux participants des connaissances historiques ou scientifiques.

A partir de 10€ par joueur, des tarifs de groupe existent et aident à rendre l’activité abordable pour les familles. Le temps de jeu varie souvent entre une demi-heure et deux heures, ce qui permet d’avoir de l’adrénaline tout en ayant le temps de profiter de l’activité. Vous trouverez forcément un escape game à votre convenance : allez-y sans hésitation ! 😃

Retrouvez la sélection d’escape game de nos partenaires pour vous amuser depuis chez vous : Fnac et Cdiscount !

Aménager son jardin pour ses enfants

Aménager son jardin pour ses enfants

Vous avez une maison ou un appartement avec un jardin et des enfants en bas âge ? Alors vous n’êtes plus très loin du paradis sur Terre. Nous vous donnons quelques astuces pour que vos petits puissent profiter au mieux de cette chance. 😉

 

Cultiver un potager dans son jardin

 

Cultiver un potager dans son jardin permet de mêler l’utile et l’agréable. En effet, cela permet d’avoir ses propres fruits et légumes, garantis sans produits phytosanitaires. A l’heure où une agriculture saine est devenue nécessaire, apprendre à ses enfants à cultiver leurs propres aliments leur permet de prendre l’habitude de bien se nourrir. Surtout, voilà une activité originale qui va rassembler toute la famille ! Les enfants vont facilement s’investir, heureux de creuser la terre avec leurs propres pelles ou de surveiller la pousse des plants. Salades, courges, tomates et plantes aromatiques poussent assez facilement dans un potager. N’attendez plus et renseignez-vous en jardinerie !

 

Aménager un coin pour les jeux

 

Vous voulez que vos enfants profitent au mieux de leur jardin ? N’hésitez pas à y aménager un coin jeux où ils puissent sortir avec leurs jouets. Profiter de son jardin, c’est surtout s’y amuser ! Avoir un toboggan, un trampoline, une balançoire sont autant d’idées qui peuvent permettre aux enfants de s’approprier leur jardin. Une piscine gonflable ou creusée, à condition d’être surveillée, peut également constituer un plus. Vous pouvez également créer un coin abrité où ils pourront s’installer et mettre leurs jouets : quid d’une petite cabane de jardin ? Les enfants, ainsi, auront leur propre espace qu’ils pourront organiser comme une vraie maison. Et il n’y a pas de doute, ils vous y inviteront !

 

S’installer dehors avec eux

 

Qu’il y a-t-il de mieux que de s’installer dehors pour finir son livre pendant que les enfants jouent dans le jardin ? Qu’il y a-t-il de mieux que de manger tous ensemble dehors, et si possible les légumes cultivés dans le potager ? Une terrasse ou un balcon, une table de pique-nique, quelques chaises : le tour est joué ! Ainsi, tout le monde profite de l’été ensemble !

 

Et vous ?

 

Quelles sont vos astuces pour amener vos enfants au jardin ? Avez-vous déjà mis en pratique ces conseils ou d’autres idées ? On attend avec impatience vos retours dans les commentaires ! 😉

Quelques activités à faire pour se dépenser pendant l’été !

Quelques activités à faire pour se dépenser pendant l’été !

Votre enfant a décidé de se mettre au sport, ou vous souhaitez qu’il se dépense plus ? Pas de problème. L’été est la saison qui se prête le plus aux activités d’extérieur, ainsi qu’aux sports en tous genres, contrairement à l’hiver où c’est plus difficile. Nous avons sélectionné quelques activités à faire dehors, pour votre petit bout de chou. Attention, n’oubliez pas la crème solaire et prévoyez de quoi lui permettre de s’hydrater !

Le vélo

L’ours Baloo le disait, dans le Livre de la Jungle : « il en faut peu pour être heureux » ! Il suffit en fait juste d’un vélo et d’un casque adapté (sécurité oblige). Pour les plus petits, le tricycle permet d’effectuer de bonnes petites balades. Le vélo à deux roues, lui, donne de l’autonomie aux plus grands, qui peuvent plus facilement partir à l’aventure. Avec un vélo, aucun doute : votre enfant passera du temps à l’extérieur ! Ou alors optez pour un accessoire moins encombrant, la trottinette !

La natation

Quoi de mieux qu’une baignade lorsqu’il fait si chaud ? Le littoral, les lacs et les piscines sont autant d’endroits où votre enfant pourra se rafraîchir. Mais aussi se dépenser ! Pourquoi ne pas profiter de l’été pour apprendre à nager ? Pratiquement tous les établissements proposent des cours et du matériel d’apprentissage. Que le but soit la performance ou simplement de s’amuser, la natation rassemble toute la famille. Allez dans l’eau rejoindre votre petit chéri et, pour les plus petits, n’oubliez pas les brassards !

Le football

Coupe du Monde oblige, le foot revient. Il serait dommage que votre enfant ne profite pas de son été pour devenir le nouveau Cristiano Ronaldo ou Kylian Mbappé. Pas besoin de grand-chose : un ballon et des cages (parfois improvisées) font l’affaire. Il n’est pas nécessaire d’être plusieurs pour faire du foot, on peut s’entraîner seul en visant sur un mur. De même, inutile de trouver 22 joueurs pour faire un match. Une demi-douzaine de bambins suffit, en faisant de petites équipes. Enfin, pour les filles, le foot féminin se développe. S’il y a quelques années, le foot avait encore cette image de « sport de garçons », ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. N’attendez plus, c’est le sport de l’été !

L’escalade

Autre activité fun à pratiquer en été, l’escalade est idéale pour les enfants qui aiment les sensations fortes. Attention au vertige, toutefois. De nombreux clubs d’escalade proposent des activités à la fois en intérieur et en extérieur, en accompagnant et en sécurisant la pratique. Les bienfaits sur la musculature sont connus, car ce sport améliore la mobilité et la souplesse. Dans le même genre, l’accrobranche s’est considérablement développée ces dernières années. Il s’agit, cette fois-ci, de grimper aux arbres. Partout, les parcours d’accrobranche se multiplient, à des tarifs raisonnables. Voilà quelque chose d’original qui fera le bonheur des plus petits comme celui des plus grands !